Charline Abellard-Colineau

De la French Tech à l’accueil des personnes âgées

PDG à seulement 30 ans d’une entreprise d’informatique, elle était sacrée en 2012 « Femme Dirigeante des Pays de la Loire ». Six ans plus tard, sa carrière a pris un tournant. Charline Abellard-Colineau a concrétisé un rêve de jeunesse, en travaillant auprès des personnes âgées. Depuis 2018, elle dirige la Résidence Services Foch, à Cholet.

C’est à 18 ans, à l’occasion d’un « petit boulot », que Charline Abellard-Colineau formule cette envie de travailler auprès des seniors. Mais, elle souhaite auparavant élargir ses compétences et expériences professionnelles. Après son bac, elle opte pour une formation généraliste en gestion. Elle commence par un DUT Gestion des entreprises et des administrations à Nantes. Elle gagne ensuite l’Université d’Angers, pour une licence puis une maîtrise en sciences de gestion. Son cursus s’achève en 2005 par un DESS (aujourd’hui master) Marketing et nouvelles technologies de l’information et de la communication.

L’Université d’Angers comble son envie de polyvalence et de mise en pratique, grâce aux nombreux stages et travaux de groupe qu’elle effectue. Elle retient de ses années angevines les nombreux intervenants qui ont partagé leurs expériences professionnelles.

Donner du sens à son métier

Son aventure à MediaLibs commence en 2005. Au départ, il s’agissait d’un simple stage de 5 mois dans cette entreprise nantaise qui développe des logiciels de création et gestion de site web. « Se sont présentées à moi trois personnes avec un projet innovant... et c’est tout ! En termes de gestion et de marketing, tout restait à faire. C’est pour l’audace et le goût du risque que j’ai accepté le stage, puis le CDI ». Charline Abellard-Colineau est motivée par l’envie de progresser et de faire progresser cette start-up. Tout s’enchaîne très vite : en 2007, elle est nommée Directrice générale, et, en 2012, l’année de ses 30 ans, devient PDG de MediaLibs.

En 2018, Charline Abellard-Colineau a envie d’un nouveau challenge. Elle saisit alors l’occasion de quitter le secteur de l’informatique pour renouer avec son rêve de jeunesse : l’accueil de personnes âgées. « Je savais qu’un jour je travaillerai dans ce secteur. C’était l’opportunité de concrétiser ce rêve ». Elle veille depuis au bon fonctionnement et à la bonne gestion de la Résidence Services Foch. Appartenant à une association, cette structure de 25 employés propose à près de 80 résidents autonomes une solution d’hébergement, avec de nombreux services facilitant leur quotidien.


Ce contenu a été créé ou mis à jour le 20/11/2019.