Gabrielle Paillat

À l’écoute des maux d'ados

Gabrielle Paillat aura mis près de 20 ans à se livrer entièrement à un amour de jeunesse : la psychologie. Après avoir repris ses études à l’Université d’Angers, elle a décroché à 39 ans le titre de psychologue et exerce depuis 2017 à la Maison des adolescents, dans le Maine-et-Loire.

La rencontre a eu lieu en 1995. Après un bac ES, Gabrielle Paillat s’inscrit en psychologie à l’Université de Poitiers. « C’était pour devenir éducatrice spécialisée, mon rêve depuis que j’avais 14 ans ». En 1998, elle valide sa licence, et entre l'année suivante en formation d’éducatrice spécialisée.

En 2002, premier poste. Gabrielle Paillat arrive à Angers. Elle exerce dans un service de protection de l’enfance (au sein de l’Association pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescent), intervenant les premières années dans le cadre de mesures d’investigations éducatives, puis d’accompagnement des familles. L’expérience dure quinze ans. Quinze années durant lesquelles elle multiplie, en parallèle, les formations en lien avec la psychologie.

L’envie de reprendre des études se manifeste. Gabrielle Paillat dépose un dossier de Validation des acquis professionnels et personnels. Elle obtient ainsi en 2009 sa première année de master. En septembre 2016, après avoir levé les derniers obstacles financiers, elle intègre, dans le cadre d’un Congé individuel de formation, le master 2 de Psychologie clinique, clinique du lien social. « C’était absolument celui que je voulais faire, car je voulais une psychologie arrimée au lien social ».

« Du concret »

La formation répond à ses attentes. « Elle fait intervenir beaucoup de professionnels, avec du concret, se félicite-t-elle. Et elle m’a bien préparé à mes fonctions à la Maison des adolescents, puisque j’avais des cours sur l’adolescence, l’addictologie, les populations migrantes, etc. ».

Dispositif national co-porté par de nombreuses institutions du champ sanitaire, social, éducatif, juridique, et décliné depuis 2010 en Maine-et-Loire, la Maison des adolescents accueille tous les 11-21 ans qui le souhaitent, seuls ou avec leurs proches ou amis. Toutes sortes de problématiques peuvent être abordées, avec des professionnels aux profils variés : vie affective, santé, addictologie, scolarité… « On essaie de comprendre ce qui se passe, de démêler tout ça, et si besoin, on oriente vers d’autres professionnels plus spécialisés ».

Gabrielle Paillat intervient sur le versant psychologique, à Angers. Elle est également en charge de coordonner, en lien avec les partenaires, la mise en place d’une troisième antenne départementale, à Saumur.


Ce contenu a été créé ou mis à jour le 13/02/2018.