Philippe Cougé

Franchement franchises

C’est une enseigne bien connue des gamers : spécialiste de l’occasion, Gamecash rachète et vend des jeux vidéo. À sa tête : Philippe Cougé. Avec son épouse Véronique et Patrick Gomez, il a fondé l’entreprise qui exploite un réseau de 65 magasins franchisés, en France métropolitaine, mais aussi à Cayenne et en Nouvelle-Calédonie, ou en Belgique. Basée à Beaucouzé, la société est aussi à l’origine du site de vente en ligne gamecash.fr affichant « 1,2 million d’euros de chiffres d’affaires », et de argusjeux.fr rassemblant les cotations de dizaine de milliers de références.

L’aventure entrepreneuriale débute à l'âge de 23 ans pour Philippe Cougé. Après un DUT de journalisme à Tours, et une licence d’histoire à l’UA, le Mayennais enchaîne les contrats dans les rédactions de Ouest-France, notamment celles de Laval et Angers. Nous sommes en 1993. « Mon épouse voulait se lancer dans le commerce ». Le couple parie sur les jeux vidéo, en ouvrant une première boutique à Angers, sous l'enseigne Dock Games : ce sont les premiers franchisés de France. « J’ai eu le sentiment que le marché d’occasion des produits culturels était un marché d’avenir, ce qui n’allait pas de soi à l’époque ».

Cogérant de l’affaire, « je passe tout mon temps libre au magasin, quand je ne suis pas à la rédaction ». Quatre ans plus tard, le couple a multiplié par quatre ses implantations, avec des boutiques à Rennes, Nantes et Tours, toujours sous la marque Dock Games.

Changement de cap

En 1997, Philippe Cougé tourne la page du journal. Il devient directeur développement Europe de Dock Games, harmonisant le réseau implanté en France, en Espagne ou en Suisse. Il quitte ses fonctions en septembre 2001 pour réfléchir à un projet personnel.

Les deux années suivantes, Philippe Cougé va travailler à améliorer le concept de ce type de commerces, en profitant des nouvelles opportunités du numérique. Il met au point un argus informatisé et lance un site marchand, en complément d’une présence physique. Un premier magasin pilote Gamecash ouvre en 2004, à Angers. Il sert de modèle pour le développement, à partir de 2006, de la franchise éponyme qui revendique aujourd’hui plus d’un million de clients.

Droit, finances, marketing digital…  le fils d’enseignants n’a pas cessé d’apprendre, pour renforcer sa formation initiale. Sa licence d’histoire et son expérience dans la presse lui ont « apporté une culture générale et ont nourri ma curiosité. Dans la franchise en particulier, et l’entrepreneuriat en général, c’est essentiel de muscler ses compétences de bases, de rester curieux, pour pouvoir faire évoluer son concept », explique celui qui a été élu en novembre 2016 à la Chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-Loire, où il est en charge de l’entrepreneuriat et de la communication.

Seconde vie

Philippe Cougé écrit aujourd'hui un nouveau chapitre, intitulé Mediaclinic. « Ce sont des magasins de centre-ville qui proposent de réparer sur place tous types de produits multimédias, du smartphone à la tablette, qui vendent des produits de seconde main, et assurent du dépannage informatique. C’est un peu un cordonnier 3.0, qui a pour vocation de prolonger la vie de nos appareils ». Trois boutiques test ont déjà vu le jour à Brive, Saint-Jean-de-Luz et Tours. Angers ouvrira en avril 2018. « Pour l’instant, nous sommes en phase d’expérimentation. Mais on mise sur des centaines de franchisés dans les prochaines années ».


Ce contenu a été créé ou mis à jour le 19/03/2018.